Votre Panier
Icône
Livraison gratuite partout au Canada! Livraison gratuite partout au Canada!

4/6 Les détails

Icône Icône
4/6 Les détails

Certains petits détails donnent une touche spéciale aux pièces. La plupart du temps, ce sont des choses qu’on ne voit même pas. Mais moi je les vois et je sais qu’ils sont là! Mon perfectionnisme et obsession de ces détails font parfois en sorte que je me casse la tête pendant des semaines pour régler certains détails qui me chicotent. Comme la fois où je ne trouvais pas un passant d’assez bonne qualité de la forme que je voulais. J’ai cherché dans tous mes fournisseurs de quincaillerie sans succès alors j’ai utilisé une boucle de ceinture double dont j’ai enlevé l’ardillon (la pointe articulée qui sert à boucler la ceinture) à la place pour avoir exactement ce que je voulais. Je ne fais pas de compromis.

Une tâche bien personnelle que j’aime particulièrement réaliser est la fabrication de mes étiquettes. Elles sont taillées et embossées à chaud une par une, à la main. C’est comme signer chaque sac, chaque portefeuille. La machine utilisée pour l’embossage est très simple. Ma matrice en laiton est ultra précise. Elle est insérée sur un plateau qui la maintien en place et chauffée à la température voulue. Je viens ensuite presser la matrice sur le cuir et la combinaison de la bonne température et la bonne pression vient faire un embossage parfait.

Il y a aussi les détails dans l’exécution. Parfois, je préfère revenir à une technique plus traditionnelle pour garantir la précision. Certains outils peuvent paraître très pratiques, c’est le cas du tourne à gauche. J’utilise cet outil pour écraser les rivets et poser les boutons pression, entre autre, et il est aussi possible de l’utiliser pour faire des trous avec différents poinçons. C’est certain, c’est moins difficile pour les bras de manipuler le tourne à gauche mais je trouvais que pour faire les trous, ce n’était pas pratique, ça manquait de précision et ça me prenait autant de temps que de les marteler avec un maillet et un poinçon manuel. Je suis donc revenue à mon maillet et mes poinçons.

C’est dans ces détails que l’on réalise que tout est entre les mains de la personne qui manipule. L’agilité, la minutie, le perfectionnisme. Un millimètre de côté et la série de trous sur une ceinture n’est plus alignée. Et ça se voit. Bien sûr, quand tout est fait à la main, le taux d’erreur est plus élevé. Ça ne veut pas dire que ça compromet nécessairement la qualité d’un produit mais c’est définitivement mon objectif de réduire au maximum ces petites erreurs!

 

Prochain texte, la couture! Étape cruciale, puisque c’est au montage qu’on sait généralement si tout ce qui a été fait avant a été bien exécuté!

Articles récents